Repères, spécificités d'une AMAP

Quelques repères concernant la création d'une AMAP, les spécificités d'un projet de création d'AMAP

Quelques repères clés de la création d'une AMAP

  • Combien faut-il être? en général, il faut un noyau de 4 à 5 familles pour porter le projet, puis 20 ou 30 familles pour le lancement, autour d'un maraîcher, en général. Plus tard l'AMAP pourra regrouper 40 à 100 familles.
  •  
  • Où? Il faudra trouver un lieu pour la distribution, accessible, notamment pour les producteurs (camionnette), et pratique qui pourra être un café, une épicerie, un préau d'une école, un local associatif par exemple.
  •  
  • Quelles valeurs? l'AMAP est un mode de fonctionnement porté par des valeurs très fortes: engagement et soutien auprès de paysans locaux et pratiquant unr agriculture biologique , transparence et solidarité entre mangeurs et producteur, prix basé sur le juste prix, visites à la ferme.
  •  
  • Combien de temps faudrat-il y consacrer? créer une AMAP demande un peu d'investissement car il faudra rencontrer des producteurs, quelques réunions de préparation, c'est un temps nécessaire pour susciter l'adhésion et partir sur des bases solides. Il est recommandé d'être plusieurs à organiser l'AMAP pour pouvoir se répartir les rôles, et finalement, c'est un projet tout à fait accessible. Il faut également noter que les outils du site amap44.org sont bien adaptés pour accompagner cette phase de création.
  • Faut-il créer une association? Ce n'est pas obligatoire, mais peut être demandé, notamment pour trouver un lieu public

Quelques points clés des AMAPs

Ce qui distingue les AMAP d'autres formules de "panier bio" ou "panier paysan", c'est le respect des 6 engagements suivants :

Côté consommateur

  • L'engagement financier à travers l'achat à l'avance d'une partie de la récolte sur une période donnée.
  • L'engagement économique et moral à travers la solidarité avec l'agriculteur dans les aléas de la production (partage des risques et des bénéfices naturels)
  • L'engagement associatif par leur participation à la vie de la structure (gestion des souscriptions, organisation des distributions de paniers, communication, animation...).

Côté producteur

  • L'engagement technique et économique de fournir des produits de qualité selon les modalités définies avec le groupe de consommateurs ;
  • L'engagement associatif de s'investir dans la vie du groupe (rôle pédagogique, animation, information...) ;
  • L'engagement d'assurer une transparence sur la vie de leur exploitation (situation économique, origine des produits fournis, méthodes de production utilisées).
     
suite...