Idées reçues sur les AMAPs

Idées reçues sur les AMAPs

Les AMAPs c'est cher, c'est contraignant, c'est boboland, il y a pas de place, l'hiver il faut aimer le choux, c'est pour ceux qui ont du temps: florilège d'idées reçues - ou pas!

Depuis des années ceux qui fréquentent assiduement les AMAPs constatent toujours que beaucoup d'idées reçues circulent sur les AMAPs. Il ne s'agira donc pas ici de faire l'apologie du système mais d'éclairer, tant il est dommage que sur certains sujets les idées les plus fausses circulent.

Les AMAPs c'est cher

Faux!  Comparons ce qui est comparable: des produits frais de qualité bio ET locaux, les AMAPs ne sont pas chères, les produits bio vendus en grande surface et en Hard discount, viennent souvent de très loin, de pays utilisant une main-oeuvre sans protection sociale.

Vrai! ce ne sont pas les produits les moins chers car ils sont de qualité bio. Les AMAPs ce n'est pas du hard discount. De plus il peut arriver que le prix soit plus élevé que sur le marché pour une raison simple, le prix n'est normalement pas fixé par rapport à la concurrence, mais par rapport aux charges spécifiques de chaque producteur, ses aléas, ses difficultés et pour un prix juste.

Cher ou pas cher? en AMAP la démarche n'est pas de comparer les prix mais d'établlir de la confiance et un partenariat - voir de la solidarité - avec le producteur. En fonction de ce que ça lui coûte et de son revenu. Bien entendu il restera toujours difficile de s'affranchir de toute comparaison. D'autant plus que l'AMAP est un système parfois contraignant. Mais bon il est clair que comparer un jeune producteur en installation et un producteur aguéri qui a amorti son matériel, c'est compliqué. Et puis il faut aussi tenir compte d'autres économies, notamment le fait que quand on consomme des produits frais et non tranformé, on fait de réelles économies en cuisinant soi-même.

Les AMAPs c'est contraignant

Vrai! il serait mensonger de dire que l'AMAP n'est pas contraignante puisque c'est même le coeur du système (payer à l'avance, produits de saison, solidarité avec les aléas de production, visites à la ferme, coordination et distribution assurés par les mangeurs, horaires rigides de distribution). Il est donc clair que pour certians profils de personnes, l'AMAP peut être compliquée. Mais à y regarder de  près ces contraites sont à relativiser ou sont compensées, sinon il n'y aurait pas d'AMAPs du tout... Mais bon c'est sur l'AMAP ça ne sera jamais le supermarché.

Faux! non ce n'est pas qu'une contrainte et clairement, dans beaucoup d'AMAPs des efforts sont faits pour apporter de la souplesse, que ce soit sur les permanences, sur la composition des paniers, sur les congés, sur l'encaissement des chèques, etc. Ces aménagements qui peuvent prendre diverses formes assouplissent souvent fortement les contraintes. Et puis il y a des astuces pour ne pas se retrouver envahis par des légumes et se lasser, notamment ne pas prendre un panier trop gros ou alors le partager avec une autre famille (l'idéal!)

Contraignant ou pas? à chacun de se faire son appréciation, en tous cas beaucoup s'y retrouvent et y reviennent, notamment pour d'autres raisons comme la qualité des produits, la proximité, le mode de consommation, la convivialité, la confiance, le sens, etc.

A venir: c'est boboland, il y a pas de place, l'hiver il faut aimer le choux, c'est pour ceux qui ont du temps