Pourquoi faut-il soutenir les pêcheurs de l’île d’Yeu qui pratiquent une pêche responsable ?
 »  7 KG de poisson sauvage POUR PRODUIRE 1 KG de poisson d’élevage »
Il faut sacrifier environ 7 kg de poisson sauvage pour produire 1 kg de poisson d’élevage. Ce dernier se nourrit en effet de farines issues de la pêche minotière. Un tiers de la pêche mondiale est ainsi transformée en «poisson fourrage» pour l’aquaculture industrielle. Et plus les prélèvements de poissons sauvages augmentent, plus la ressource naturelle disparaît, plus il faut recourir à l’élevage. Inquiète face à cette désastreuse perspective, la Commission européenne vient d’autoriser depuis le 1er juin 2013 l les farines carnées pour alimenter les grandes fermes aquacoles de l’Union !!

On sait par ailleurs que la farine de poissons sauvages est remplaçable, sans trop d’incidence sur le goût, par des farines végétales, sauf que la spéculation sur les céréales les rend beaucoup plus chères que les océanes. Il est vrai que les éleveurs méditerranéens, notamment les Grecs, grands producteurs de bars et de daurades à bas prix et peu soucieux d’éthique alimentaire, n’avaient pas attendu la levée de l’interdiction pour donner des «farines de sang» (mieux vaut ne pas savoir de quoi) à leurs poissons de batterie. José Manuel Barroso ultralibéralise aussi le fond des mers. « Quand absurdité économique rime avec catastrophe écologique » Ce texte au titre choc est extrait d ‘un article paru dans Marianne du 14 septembre.

http://www.marianne.net/Le-poisson-bientot-aussi-cher-que-le-caviar_a231900.html
On peut aussi y lire que la conso mondiale de poisson est passée de 40 millions de tonnes en 1970 à 100 millions en 2010. Cette année c’est 161 millions. La demande est telle que les prix flambent pour le poisson sauvage mais également dans une certaine mesure pour le poisson d’élevage. Lire ci dessous à l’AMAP poisson, Pierre (notre boulanger qui a aussi été formé et a travaillé dans l’aquaculture) nous confirme cette évolution et parle de l’arrivée de soja OGM dans l’alimentation de l’aquaculture et les risques de contamination pour les poissons sauvages.

MANGER DES POISSONS  DE L’ILE D’YEU, c’est :
MANGER LOCAL
MANGER SAIN
AVOIR DE LA DIVERSITÉ A UN PRIX TOUT A FAIT RAISONNABLE ET ÉQUILIBRÉ
MAINTENIR UNE ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE SUR UNE ILE PAR DÉFINITION FRAGILE
DÉVELOPPER DES PRATIQUES DE PÊCHE ÉCOLO-COMPATIBLES

ou bien encore visionnez les 15 premières minutes de ce documentaire, cela fait froid dans le dos !
http://www.dailymotion.com/video/x16f1cr_manger-sain-info-ou-intox_tv?search_algo=2

Adresse

Notre adresse:

quai Vernier 85350 ILE D'YEU

GPS:

46.72431, -2.346638

Téléphone :
Nous Contacter

Informations Complémentaires

Producteurs livrant cette AMAP

-

Liste des producteurs du lieu de distribution (lien annuaire)
AMAP livrées (Producteur)

-

Liste des Produits (AMAP)

-

Certification AB

Conversion AB

Certification Bio Cohérence

Certification Demeter

Sans Pesticides ni Engrais Chimiques

Cliquez pour afficher la carte