Concombres tueurs et AMAPs

Concombres tueurs et AMAPs

Les AMAPs prouveraient-elles encore une fois leur sens avec le scandale sanitaire des concombres tueurs?
Quelques réflexions...

Le scandale sanitaire du moment nous vient d'Allemagne avec une infection et de nombreuses victimes, liés à une bactérie présente dans des germes.

L'occasion de constater que ce problème à amené à accuser les concombres espagnols avec comme conséquence une baisse généralisée de la consommation de légumes partout en Europe. On ne compte plus les articles sur les producteurs - concombriers ou non -  touchés par les conséquences inutiles de cette affaire.

C'est aussi l'occasion d'une réflexion de ce que peut apporter le modèle de la production / consommation en AMAP par rapport à ce type de phénomène pour au moins trois raisons majeures:
  • Traçabilité: l'engagement avec le producteur nous garantit la provenance de notre concombre
  • Qualité: les engagements de respect de l'environnement ne protègent peut être pas des problèmes sanitaires mais contribuent largement à donner confiance dans ce que l'on mange
  • Engagement: l'engagement par contrat protège le producteur de ce type de folies collectives car les consommateurs se sont engagés à l'avance. Finalement, le concombre, une fois qu'on l'a dans le panier, on le mange. Alors que s'il avait fallu l'acheter...

L'occasion donc de souligner que le fonctionnement en AMAP a du sens. J'aimerai bien savoir combien de producteurs engagés dans cette démarche auront besoin des aides européennes pour leur survie, tout cela à cause de cette accusation injustifiée.

Nous sommes au coeur de la crise de confiance pour laquelle les AMAPs sont une des meilleures solutions que l'on puisse trouver,

Rejoignez nous, et n'hésitez pas à enrichir le débat en commentant cet article si vous le souhaitez (forum modéré).