Rencontre Interamap d'automne (amélioration fonctionnement)

Rencontre Interamap d'automne (amélioration fonctionnement)

Une grosse vingtaine de participants pour évoquer le fonctionnement des AMAPs et les besoins d'amélioration, avec beaucoup d'échanges autour de l'outil Internet.

Introduction

Le sujet Internet a été ressitué dans le contexte des rencontres Interamap. Juin 2012 la réunion du collectif soulignait l'enjeux très important d'amener de nouveaux mangeurs vers les AMAPs et plusieurs actions prioritaires pour y arriver: visites à la ferme, communication, contenu des messages, Internet. Des actions de communication et autour d'Internet ont été entreprises mais les autres actions, mais à deux exceptions près, les objectifs du mois de juin n'ont pas donné lieu à une mobilisaiton dans le temps de la part des personnes qui s'étaient inscrites.

Démonstration outil Internet

Nous avons profité de la rencontre pour brosser un portrait de l'outil Internet dans son développement actuel et en préambule aux échanges. Cette démonstration a permis de répondre à de nombreuses questions sur les fonctionalités de l'outil:
- le site du réseau et de l'interamap (actualités, annuaires, rubrique rejoindre, ressources coordinateurs).
- les mini-sites des amaps,
- les services pour les amaps (gestion membres, communication, commandes, groupes, inscriptions, espace membre, etc).

Il a ainsi été (re)constaté que des mangeurs et certaines AMAPs utilisaient toujours Panier local pour accéder à l'outil et passaient à côté des ressources dédiées aux AMAPs. L'affichage amap44 pourrait être forcé (EVOLUTION num 100).

Echanges sur les pratiques des AMAPs
Si dessous un ensemble d'échanges de pratiques ou de besoins non hierarchisés, Internet ou pas Internet
  • Buggalière: il y a un coordinateur dédié à la gestion des permances. Mais pas envie que les membres pusisent modifier en ligne. Le fichier est mis à jour et publié une fois par semiane et un mail est envoyé en relance. Pour les produits laitiers, les producteurs ont accepté d'introduire de la souplesse dans les commandes et ainsi plus de familles sont revenues vers ces produits. Pas encore utilisation des commandes en ligne.
  • AMAP Indre: un doodle est utilissé pour les permanences et les gens s'inscrivent eux même. Ce sondage couvre toutes les distributions et une relance est faite quand il manque quelqu'un, ça fonctionne pas mal.
  • Vertou: les permanences sont sur une feuille de calcul google doc directement insérées dans le site (diminution des manipulations.
  • Sur l'outil Internet pour les produits laitiers: plusieurs amaps fonctionnent en "panier" c'est à dire que le producteur varie le contenu. Mais les goûts sont très différents entre les familles, avec cette méthode, les mangeurs sont insatisfaits une fois sur deux. C'est pourquoi à l'AMAP de l'île l'outil Internet à utilisé pour que chacun choisisse les produits qui lui convienent sans alourdir le travail de coordination.
  • Trouver des coordinateurs reste difficile dans la plupart des AMAPs, la plupart sont obligées de "forcer la main" d'une manière ou d'une autre, mais ça se passe bien.
  • AMAPs Poisson: les besoins d'outil sont importants car le renouvellement des 1000 contrats est lourd à gérer. Les améliorations portent principalement sur la taille des collis et le contenus. Pour le poisson les relances sont importantes car le produit se conserve mal donc chaque collis oublié est problématique (poids, volume, conservation, etc). La possibilité de renouveler le contrat en ligne et le payer en ligne sont sérieusement envisagés. Rencontre en décembre entre les coordinateurs poisson et Energie Locale (outil Internet) pour creuser les attentes spécifiques. (EVOLUTION num 101)
  • AMAP La prime: pour certains produits (viande) problème des prix pas fixes car le poids des collis n'est connu qu'à la fin. L'outil de gestion des commandes pour les AMAPs gère très bien ces cas là. Difficulté pour récupérer l'adresse mail de la personne qui a cherché à s'inscrire à l'AMAP. Remarque générale sur les personnes qui s'inscrivent en ligne a été formulée: pas toujours des vrais amapiens, beaucoup abandonnent.
  • Pont Saint Martin: première participation à une réunion du collectif, pas de problèmes particuliers, pas d'utilisation Internet, ça tourne.
  • Xavier (Pain Virgule): prolonger la session car on perd son travail quand on fait une saisie et ça insite pas à informer les amapiens (EVOLUTION num 103). Possibilité pour les producteurs de contacter ou pousser des informations de manière "transversale" du type mes mangeurs (EVOLUTION num 102), mes coordinateurs, etc. Besoin également de détecter les comptes innactifs (EVOLUTION num 104). Pain virgule s'est donné les moyens de dédier un peu de temps pour l'animation des contrats AMAP et donc un peu de temps pour Internet. On peut maintenant ajouter la photo des produits dans les catalogues.
  • Placer le "contacter l'assistance" à gauche.

Energie Locale

Le projet et l'association ont été présentés. Les outils Internet ont besoin de trouver un financement. Il a donc été proposé que ce soit par les AMAPs. Ces financements serviront pour les évolutions, l'accompagnement et l'hébergement. Actuellement encore peu de membres adhérents, un travail va être poursuivi pour convaincre le plus grand nombre d'AMAPs de soutenir ce projet. L'outil est désormais proposé hors du 44 à toutes les AMAPs qui le souhaitent avec le site amapiens.fr